Espace Citoyen de la Ville et de l'Agglomération de Châlons-en-Champagne

loisirs
PROGRAMMATION DES MUSÉESVu 3115 fois

LOISIRS>  

PROGRAMMATION DES MUSÉES

 

Venez découvrir l’exposition en cours qui vous est présentée dans la salle d’exposition temporaire du musée des Beaux-arts et d’Archéologie 

Sortie de réserves, collections des XIXe et XXe siècles


À partir du 25 novembre 2023 et jusqu'au 8 avril 2024, le musée dévoile sa nouvelle exposition temporaire.
Découvrez la création artistique foisonnante qui s’est développée dans les 150 ans qui ont suivi la Révolution française à travers les collections châlonnaises.

Un voyage dans l’histoire du musée

Le musée de Châlons-en-Champagne fait partie des plus anciens musées de France. Ouvert en 1794, ses collections se constituent des confiscations révolutionnaires. Au fil des XIXe et XXe siècles, la collection d’origine s’est enrichie de dépôts de l’État ainsi que de dons et de legs provenant de collectionneurs et d’artistes. Ces libéralités nous renseignent à la fois sur les mutations dans l’art officiel, les goûts des collectionneurs et les inspirations des artistes au fil du temps. Grâce à la présentation d’œuvres rares et sorties temporairement des réserves, le musée vous convie à un voyage à travers 150 ans d’Histoire de l’art, de l’aube du romantisme aux avant-gardes du XXe siècle.

Découvrez des œuvres rarement présentées …

Saviez-vous que le musée de Châlons-en-Champagne conserve l’une des 83 maquettes de la Bastille fabriquées en 1790 à partir des pierres de la prison disparue ? Connaissez-vous Le dernier chant de la cigale (1906), sculpture en marbre blanc de style Art Nouveau réalisée par Félix Charpentier dont une jumelle orne le parc du Tres de Febrero de Buenos Aires ? Vous-êtes-vous déjà perdu dans l’énigmatique Intérieur de prison du peintre François-Marius Granet, dont les tableaux se rencontrent tant dans le musée de sa ville natale, Aix-en-Provence, qu’au musée du Louvre et au château de Versailles ?
Ces trois œuvres surprenantes, et bien d’autres, se dévoilent au fil du parcours de Sortie de réserves, collections des XIXe et XXe siècles.

… Et des collections phares

L’exposition mélange les œuvres bien connues des visiteurs des musées, comme les deux paysages de sa Franche-Comté natale réalisés par Gustave Courbet, à des œuvres majeures rarement montrées en raison de leur grand format, tel l’Enfance d’Orphée (1884) du peintre parisien Georges Callot. Sont aussi mis en valeur les talents de l’histoire de l’art local, en particulier Joseph Navlet et sa Poétesse Sapho (1855) ou Robert-Louis Antral à travers plusieurs œuvres dont Mineurs à Lens (1920), œuvre grand format inspirée du cubisme et dépeignant la cruelle condition ouvrière au début du XXe siècle.

Une plongée dans les coulisses des musées

Pour les visiteurs, les réserves du musée sont un lieu mystérieux. Le choix de sortir des œuvres des réserves, parfois sans qu’elles aient été restaurées permet au musée des Beaux-arts de Châlons-en-Champagne de lever le voile sur le défi quotidien que représente la conservation depuis près de 230 ans d’œuvres d’art, parfois fragiles, pour le plaisir des visiteurs d’aujourd’hui et de demain.
Enfin, grâce à un focus sur les nouvelles acquisitions du musée en fin de parcours, l’exposition dévoile aussi l’actualité de l’enrichissement des collections.

Mis à jour 22 janvier 2024
fleche blanche

A voir aussi...téléservices de la même catégorie